Que mangeront les Parisards à Noël ?

par | 21 décembre 2021 | 4 Commentaires 

Ainsi donc, Mme Hidalgo, que déjà les son­dages portent allè­gre­ment à un peu moins de 2% des inten­tions de vote pour l’é­lec­tion pré­si­den­tielle à venir, s’en­fonce encore un petit peu plus en sor­tant des âne­ries qu’un élève de 3e nor­ma­le­ment édu­qué pour­rait lui faire avaler ! 

La maire de Paris déclare en effet que le « lan­gage des années 30 qui hon­nis­sait l’é­tran­ger, qui exal­tait la haine des juifs », était aujourd’­hui « appli­qué » aux musulmans.

Étudions cela de plus près

Tout d’a­bord, parle t‑elle de la France ou de l’Allemagne ? On peut sup­po­ser qu’il s’a­git de l’Allemagne car à cette époque, l’an­ti­sé­mi­tisme (qui exis­tait à peu près par­tout en Europe !) res­tait uni­que­ment lit­té­raire et poli­tique, de la part des ligues d’ex­trême droite, mais aus­si, on en parle moins, de par­tis de gauche comme le Parti Populaire Français du com­mu­niste Jacques Doriot.
En Allemagne, la chose est dif­fé­rente. L’antisémitisme latent, là aus­si règne, je le répète, comme dans la plu­part des pays d’Europe, et ce depuis très long­temps. Il n’y a qu’à lire « L’antisémitisme, son his­toire et ses causes » de Bernard Lazare, qui était l’a­vo­cat de Dreyfus pour s’en faire une idée.Bernard Lazard - Antisémitisme

L’accession d’Hitler au Pouvoir chan­gea radi­ca­le­ment la donne. L’antisémitisme nazi était une nou­veau­té. Il deve­nait bio­lo­gique. Le Juif était une race, une sous-race de l’hu­ma­ni­té, qu’il fal­lait donc éli­mi­ner. Dans les années 30, ces idées se répandent assez faci­le­ment dans la popu­la­tion alle­mande, alors que les jour­naux juifs de New York appellent à la guerre contre Hitler.
Les lois de Nuremberg seront édic­tées à l’au­tomne 1935.
La « nuit de cris­tal » se dérou­la du 9 au 10 novembre 1938, pen­dant laquelle, nombre de bou­tiques juives et de syna­gogues seront brû­lées ou détruites. Elle fai­sait suite à l’as­sas­si­nat du secré­taire de l’am­bas­sade alle­mande à Paris par Herschel Grynszpan, un jeune juif de 17 ans.
En jan­vier 1933, il y avait envi­ron 523 000 Juifs en Allemagne, ce qui repré­sen­tait moins d’1% de la popu­la­tion totale du pays.
À la fin de 1939, il en res­tait envi­ron 202 000, les autres ayant émi­gré vers les pays euro­péens ou les USA.
À cette époque l’an­ti­sé­mi­tisme alle­mand s’ar­rête à cela. Il n’existe pas encore de dépor­ta­tions d’au­cune sorte.

Alors, Mme Hidalgo ? Est-ce que vrai­ment le sort des musul­mans en France res­semble à cela ?
Y a t‑il en France une poli­tique raciale envers eux ?
Les pousse t‑on à l’émigration ? 

Les « Heschel Grynzpan » musul­mans, qui œuvrent à pré­sent, ne manquent pour­tant pas pour sus­ci­ter une « nuit du cochon » ou une « nuit de sain­doux » ! En voi­ci quelques uns :

2012 : Mohamed MERAH
2013 : Abdelkartm DEKHAR
2014 : Mehdl NEMMOUCHE
2014 : Bilal NZOHABONAYO
2015 : Chérif KOUACHI
2015 : Said KOUACHI
2015 : Amedy COULJBALY
2015 : Sid Ahrned GHUM
2015 : Yassin SALI
2015 : Ayoub EL-KHAZZANI
2015 : Bilai HADFI
2015 : Brahlm ABDELSLAM
2015 : Salah ABDELSLAM
2015 : Omar MOSIEFAI

2015 : Samy AMIMOUR
2015 : Abdelharnld ABBAOUD
2015 : Mohamed ABRINI
2015 : Chaklb AKROUH
2016 : Larossl ABBAUA
2016 : Moharned LAHOUAIEJ
2016 : Adel KERMICHE
2016 : Abdel Malik PETITJEAN
2016 : Tarek BELGACEM
2016 : Tarek BELGACEM
2017 : Abdallah EL HAMAHMY
2017 : Zyed BEN BELGACEM
2017 : Karlm CHEURFI
2017 : Hamou BENLATRECHE
2017 : Ahrned HANACHI

2017 : Farrld IKKEN
2017 : Adam DJAZIRI
2018 : Radouane LAKDIM
2018 : Kharmat AZIMOV
2018 : Chérit CHEKATT
2019 : Hanane ABOULHANA
2019 : Mickael HARPON
2020 : Nathan « C« 
2020 : Abdallah AHMED OSMAN
2020 : Youssef « T« 
2020 : Youssef « T« 
2020 : Hassan « A« 
2020 : Abdoullah ANZOROV
2020 : Brahim AOUISSAOUI
2021 : Djarnel G.

L’enquête Trajectoires et Origines (TeO), réa­li­sée en 2008–2009 par l’Ined et l’Insee, don­nait en 2008, 4,1 mil­lions de musul­mans en France métro­po­li­taine. La même étude en pro­je­tait un nombre de 12,7 mil­lions en 2050. Quelle crois­sance pour une popu­la­tion sujette aux pires haines de la part des Français.

On voit donc bien que Mme Hidalgo est d’une igno­rance crasse d’une his­toire pour­tant plus que rabâ­chée depuis des décen­nies, ajou­tée à une idéo­lo­gie rance anti-française.

Si elle avait vou­lu faire une com­pa­rai­son valable avec le sort des Juifs dans les années 30, elle aurait pu. Mais pas avec les Musulmans. Avec une autre caté­go­rie de la popu­la­tion fran­çaise, qui se voit inter­dire :
• les res­tau­rants et lieux de dégus­ta­tion
• les cafés, salons de thé et bars
• les théâtres
• les ciné­mas
• les concerts
• les music-halls et autres lieux de plai­sir
• les mar­chés et foires
• les pis­cines
• les musées
• les biblio­thèques
• les expo­si­tions publiques
• les monu­ments
• les mani­fes­ta­tions spor­tives
• etc.….
Vous m’a­vez com­pris, il s’a­git bien des non-vac­ci­nés, cette sous-race fran­çaise. Nos diri­geants n’ont rien inven­té, la preuve :Accès restrictions lieux publics aux juifs

Alors, comme me l’a souf­flé un ami sur Internet, si pour Noël, à Bordeaux on sup­prime les sapins, à Grenoble on sup­prime le foie gras, au moins à Paris, on conserve la dinde !

Patrice LEMAÎTRE

(*) Parisard : nom don­né par Jean-Marc Jacquier (le barde des Alpes) aux Parisiens qui trai­taient les Savoisiens de Savoyards.

4 Commentaires 

  1. Au moins ici on s’ins­truit, mer­ci Nice Provence Info

    Répondre
  2. Merci pour cet article, Mr Lemaître, de réta­blir la véri­té sur ce sujet ô com­bien épi­neux, j’a­vais déjà cité içi même ce docu­ment de la Shoah en fai­sant le rap­pro­che­ment avec les sous-citoyens et expo­sé com­bien je me sen­tais comme un juif à par­tir de 1933, les camps sont arri­vés bien après, ce qui à mon avis va se répé­ter car nos zélites radotent et nous font bégayer l’Histoire, on connait déjà la suite, c’est déjà ça au moins, des mil­lions de morts…
    Je vous remer­cie de tout coeur de nous expo­ser les faits his­to­riques en argu­men­tant et en retra­çant l’his­toire trouble de ce pays sous occu­pa­tion nazie.
    Je suis ému, je ne me sens plus seul, ni com­plo­tiste, ni conspi­ra­tion­niste, les faits rien que les faits.
    Pour com­prendre ce qui nous attend, je me lance dans la lec­ture de « L’archipel du gou­lag » de Soljénitsyne.

    Répondre
  3. C’est ins­truc­tif de lire Nice Provence Info contrai­re­ment aux tor­chons sub­ven­tion­nés. On en rede­mande tous les jours ! Pour le cas de Hidalgo rien d’é­ton­nant : plus ils sont médiocres, plus on les met sur le trône… éjectable.

    Répondre
  4. EXCELLENT article !!!

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.