Estrosi rallie (enfin !) officiellement la macronie

2 décembre 2021 | 8 Commentaires 

Avec son adhé­sion au par­ti d’Édouard Philippe, « Horizons », le maire de la métro­pole niçoise, Christian Estrosi, offi­cia­lise son nou­veau retour­ne­ment de veste. Il est vrai qu’on peut se deman­der jus­qu’où les élec­teurs du maire de Nice le suivront.

L’un de nos lec­teurs com­men­tait récem­ment sur notre site : « La girouette Estrosi tourne, tourne et ne se grippe jamais. Mais pas sûr qu’il ait fait le bon choix cette fois. »

Philippe Vardon, conseiller muni­ci­pal et métro­po­li­tain, pré­sident du groupe Retrouver Nice, n’a pas raté cette occa­sion qui lui est offerte sur un pla­teau d’é­pin­gler sa bête noire :

Estrosi ral­lie (enfin !) offi­ciel­le­ment la macro­nie
[Communiqué du 1er décembre 2021]

Le ral­lie­ment de Christian Estrosi aura donc mis près de 5 ans pour être for­ma­li­sé et offi­ciel ! En effet, avec son adhé­sion au par­ti d’Édouard Philippe, « Horizons », Christian Estrosi ne fait que conclure une his­toire démar­rée le 1er avril 2017, lors­qu’il rece­vait – avant même le 1er tour de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle – Emmanuel Macron au Conseil Régional.

Après la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, c’est donc la mai­rie de Nice qui vient de pas­ser sous pavillon macro­niste, sans que le par­ti pré­si­den­tiel n’ait eu besoin de livrer bataille. Et sans doute sans la moindre muti­ne­rie de la part des quelques rares conseillers muni­ci­paux de droite et du centre-droit élus en 2020 sur la liste Estrosi. Les élec­teurs de droite quant à eux – qui ont voté lors des élec­tions muni­ci­pales, dépar­te­men­tales et régio­nales pour Christian Estrosi ou ses can­di­dats – doivent donc désor­mais savoir qu’ils ont offert des élus et des col­lec­ti­vi­tés à Emmanuel Macron. Un ren­fort ines­pé­ré pour un par­ti qui n’est jamais par­ve­nu à s’im­plan­ter loca­le­ment, encore moins dans notre ville et notre département.

La res­pon­sa­bi­li­té du par­ti LR et de ses diri­geants dans cette escro­que­rie poli­tique est totale ! Ceux qui ont tou­jours pris soin de refu­ser le moindre accord, ou même la moindre dis­cus­sion, avec le RN et ses élus, ont tolé­ré tout au long du quin­quen­nat le flirt inces­sant de Christian Estrosi, et de tant d’autres, avec le macro­nisme. C’est mal­heu­reu­se­ment aujourd’­hui aus­si Nice qui le paie.

Philippe Vardon
Conseiller muni­ci­pal et métro­po­li­tain, Président du groupe Retrouver Nice
Conseiller régio­nal

8 Commentaires 

  1. L’électorat mérite ce qu’il mérite . C’est ça la « des-mots-cra­­tie » évi­dée de tout sens com­mun. C’est de la lâche­té du bien « mal » com­mun. C’est la démo­cra­tie usur­pée du tout pour ma gueule.
    C’est l’jeu ma pauvre Lucette. 
    C’est l’abandon de sa volon­té, pour espé­rer conser­ver du bien « peau de cha­grin ». Quand il ne res­te­ra de « bien » ils péri­ront tous en invo­quant qu’ils ont été trom­pés sur le sens du Bien maté­riel et le Bien spi­ri­tuel. Le Juge Suprême juge­ra…. D’ailleurs ne nous l’a t‑il pas déjà annon­cé. Béni le jour où Il m’accordera mon « pass »… je ne suis qu’un témoin par­mi tant d’autres.

    Répondre
  2. Pour beau­coup de France d’en bas… Et elles, ils en ont bien le droit (pas le droit moral) Elles, ils votent pour çà
    Cela ne se nom­­me­­rait-il pas : scier la branche économique/​sociale sur laquelle ils, elles…
    Et ne pas oublier : nous toutes et tous sommes ain­si assis(ses) sur cette branche qu’elles, ils ne cessent de scier… pour nous entraî­ner toutes et tous dans ce bour­bier INFÂME !!!
    Pas mer­ci les traitres aux inté­rêts de la France d’en bas !

    Répondre
  3. De toute façon, quels que soient les résul­tats des élec­tions pré­si­den­tielles, Nice aura son ministre de l’Intérieur, soit Estrosi si Macron est élu, soit Ciotti si Pécresse est élue.

    Répondre
  4. « On est en période de guerre » a dit le Président Macron.
    Que fait-on des traitres en période de guerre ?

    Répondre
  5. C’est même plus une girouette, l’Estrosi, c’est une éolienne !!!!

    Répondre
    • Ce sont des per­sonnes qui retournent très faci­le­ment leurs vestes !!!
      Les fran­çais ils s’en moquent, par contre ils ne regardent que leurs avan­tages et leur ego sur­di­men­sionnė !
      Quelle honte !

    • Je savais pas qu’Estrosi était dégen­rée, moi je l’au­rais appe­lé Eolien

  6. Celui qui croit encore à la démo­cra­tie, au droit de vote, au suf­frage uni­ver­sel, au ser­ment d’Hippocrate, au secret médi­cal, à la liber­té, au droit à la pro­prié­té, etc. etc., est fou­tu ! Ce sont des mirages, des fables pour les enfants. Nous avons chan­gé de para­digme et celui qui le nie, en pré­sen­tant son pass nazi­taire pour prendre un café après sa 3e dose de Pfizer, n’a aucune mémoire et est aveugle, lobo­to­mi­sé par la tv gobant l’in­fo ser­vie sur un pla­teau d’argent sans avoir d’es­prit cri­tique. La tv cultive l’i­gno­rance, le mou­geon est un igno­rant…
    Nier la véri­té, mépri­ser l’a­ler­teur, acquies­cer et vali­der la haine dis­til­lée contre les non-vax, fait du mou­geon un col­la­bo, des relents de nazisme ? Non c’est que pure coïn­ci­dence !
    Allez, hop !hop ! hop ! Vite on va prendre sa 3e dose en moins d’un an pour conti­nuer d’a­voir une vie sociale… Courez pas trop vite au centre de pikouzes, vous ris­quez la myo­car­dite comme les spor­tifs qui tombent comme des mouches…
    Bééééééééééééééé, vite ma dose ! Hallucinant !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

quatre-vingt-dix six −  = quatre-vingt-dix trois