La propriété, c’est le vol ?

par | 5 mars 2022 | Aucun com­men­taire

C’est un évé­ne­ment énorme, mais pas sans pré­cé­dent, qui frappe la France, pays com­mu­niste, et ce dans un silence média­tique assour­dis­sant. « La pro­prié­té, c’est le vol », dixit l’a­nar­chiste fran­çais Pierre-Joseph Proudhon.

Et le vol de la propriété, c’est quoi ?

« Nos mai­sons brûlent et nous regar­dons ailleurs »(1), vers les plaines d’Ukraine.

Saisie yacht Igor Setchine

Notre illus­tra­tion à la une : le yacht Amore Vero sai­si dans les chan­tiers navals de La Ciotat

L’État fran­çais fait main basse sur les biens pri­vés des Russes, les yachts et en même temps, comme dirait l’autre, leurs riches pro­prié­tés de la Riviera et leurs cor­tèges de limou­sines, l’ar­gen­te­rie, le mobi­lier, tout quoi.

Faut-il rap­pe­ler notre Constitution à ce Monsieur Le Maire, ministre du racket fiscal ?

Art. 17. La pro­prié­té étant un droit invio­lable et sacré, nul ne peut en être pri­vé, si ce n’est lorsque la néces­si­té publique, léga­le­ment consta­tée, l’exige évi­dem­ment, et sous la condi­tion d’une juste et préa­lable indemnité.

Était-il donc de néces­si­té publique de sai­sir ce bâteau ? Mais alors quid de la juste et préa­lable indem­ni­té ?

Qui ne se souvient pas de l’Histoire est condamné à la revivre


Le XXe siècle a vu s’af­fron­ter deux idéo­lo­gies à coups de menaces nucléaires. De 1917 à 1989, Dallas et son uni­vers impi­toyable des puits de pétrole a fini par triom­pher de Moscou et son uni­vers impi­toyable des gou­lags. La Russie s’est débar­ras­sée, non sans peine, de l’i­déo­lo­gie com­mu­niste. Plus belle la vie avec le libé­ra­lisme, le pognon a gagné sur le col­lec­ti­visme, la liber­té sur la dic­ta­ture. Pas si sûr… l’i­déo­lo­gie col­lec­ti­viste n’est pas morte, et la voi­là qui renaît chez nous.

Le sys­tème pré­ten­du­ment libé­ral veut faire dis­pa­raître la pro­prié­té pri­vée pour faire de nous des loca­taires éter­nels des ban­quiers. On se rap­pel­le­ra la crise des sub­primes aux USA qui a per­mis aux banques de faire main basse sur des mil­liers de pro­prié­tés et d’as­ser­vir autant de petits pro­prié­taires. Les coups por­tés à la pro­prié­té pri­vée s’en­chaînent et se rap­prochent. Rappel de ce que nous écri­vions ici : « La mai­son indi­vi­duelle est un non-sens éco­lo­gique, éco­no­mique et social » (Emmanuelle Wargon). Ben voyons !

À qui le tour ? Sous quel nouveau prétexte ? Vous n’êtes pas vacciné ?

Les Français qui ont une rési­dence à Marbella, à Djerba ou ailleurs, devraient pen­ser à l’ar­ro­seur arro­sé. Le tota­li­ta­risme est En Marche ! La République sovié­tique, c’est nous ! pour­ra voci­fé­rer Mélenchon(2).

Vous n’a­vez pas de yacht ? Pas de mai­son au Portugal ? L’État sai­si­ra votre argent virtuel.

Michel Lebon

(1) En réfé­rence à Jacques Chirac : « Notre mai­son brûle et nous regar­dons ailleurs. »
(2) En réfé­rence à : « La République, c’est moi ! »


Brefs rap­pels his­to­riques :

Rolls saisie Lénine

La Rolls-Royce de Lénine expo­sée à Saint-Pétersbourg [source]

Hitler - Goering - oeuvres art volées

L’Histoire se répète

Question sub­si­diaire : Que deviennent ces yachts sai­sis ? Serviront-ils aux croi­sières de l’o­li­gar­chie européenne ?

Les articles du même auteur

Michel Lebon

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

soixante six − cin­quante sept =