2023 : la revanche des complotistes

par | 1 jan­vier 2023 | 11 Commentaires 

Nous avons plu­sieurs fois évo­qué les dif­fé­rentes méthodes que l’o­li­gar­chie mon­diale uti­lise pour asser­vir les peuples.

Citons :
L’inversion accu­sa­toire qui consiste à accu­ser ses adver­saires de ses propres tur­pi­tudes. Là aus­si nous avons dénon­cé ces méthodes per­verses (lire De l’in­ver­sion accu­sa­toire du 3 novembre 2022).
• L’abus de lan­gage. Le sens des mots est per­ver­ti, dans un sens ou un autre de manière à faus­ser la pen­sée ; c’est la « nov­langue » que Georges Orwell a bien décor­ti­quée et que Nice Provence Info révèle sans relâche (par exemple Abus de lan­gage, abus de pou­voir du 19 août 2022).

L’oligarchie et ses sbires poli­ti­ciens et jour­na­listes cumule les deux effets en affu­blant ses adver­saires de « COMPLOTISTES ». C’est très fort.
• L’oligarchie ne cesse de com­plo­ter dans des ins­tances plus ou moins secrètes (Forum Économique Mondial, OTAN, CIA, la Commission tri­la­té­rale, cer­taines obé­diences maçon­niques, etc.). Ils sont objec­ti­ve­ment « com­plo­teurs », à grande échelle même. L’oligarchie a créé le néo­lo­gisme « com­plo­tiste » pour faire peser sur ses adver­saires la res­pon­sa­bi­li­té du com­plot. Ceux qui com­plotent, ce ne sont plus les com­plo­teurs, mais les com­plo­tistes, autre­ment les « adeptes de la “théo­rie” du com­plot ».
• Puis le mot « com­plo­tiste » est déni­gré pour faire pas­ser les per­sonnes éveillées et cri­tiques pour des imbé­ciles qui croient en la terre plate ou autre bali­verne. Pour bien arri­mer les com­plo­tistes dans le camp du Mal, on les traite d”… anti­sé­mites ! Ça, ça marche tou­jours. Vous n’y croyez pas ? C’est bien ce qu’a­vance Rudy Reichstadt, para­chu­té à « L’observatoire du conspi­ra­tion­nisme et des théo­ries du com­plot » [sic], qui avance sans ver­gogne « être conspi­ra­tion­niste, c’est être anti­sé­mite » [re-sic] (lire Nice-Matin nous inter­dit de réflé­chir du 31 mars 2020).Les complotistes - BD

Cependant cer­tains esprits libres et cou­ra­geux ne sont pas dupes de cette mani­gance. Les plus har­dis reven­diquent même le fait d’être complotistes.

Je pense complotiste

Manifestation anti-vax anti-pass, Nice, 7 août 2021

Plusieurs per­son­na­li­tés cou­ra­geuses vont cepen­dant au front et se moquent de cette éti­quette de com­plo­tiste que le Système leur colle. Les risques sont réels car cette ostra­ci­sa­tion non seule­ment média­tique, mais sociale. Nous pen­sons à Louis Fouché, à Didier Raoult, à Christian Perronne, à Jean-Bernard Fourtillan, à Alexandra Henrion-Caude, à Jean-Luc Montagné, et bien d’autres dans le milieu médi­cal. Pas beau­coup d’ar­tistes, ni de jour­na­listes, encore moins de poli­ti­ciens dans ces « braves » qui osent affron­ter la Police de la Pensée.

Nous pen­sons à bien d’autres, comme par exemple Philippe Guillemant, l’un des plus émi­nents scien­ti­fiques fran­çais, cen­tra­lien et doc­teur en phy­sique habi­li­té à diri­ger des recherches au CNRS, qui nous dit : « Le diplôme dont je suis le plus fier, c’est celui de Complotiste que l’on m’a décer­né. »

Guillemant Lanterne

Lire Philippe Guillemant, l’éclaireur du 29 octobre 2022

Mal fago­té, mal joué, le « nar­ra­tif » sur la pan­dé­mie Covid dévoi­lait son objec­tif réel : ficher la popu­la­tion pour la contrô­ler entiè­re­ment à tra­vers une iden­ti­té numé­rique unique.

Mais ce plan n’a pas fonctionné comme prévu

Nice antipass - 7 août 2021 - Éveillé

Manifestation anti-vax anti-pass, Nice, 7 août 2021

Pire ! il a ser­vi de révé­la­teur du com­plot. Le Diable qui ne peut agir que dans l’ombre, s’est révé­lé. Par mil­lions les per­sonnes se sont éveillées politiquement.

Ces complotistes remportent des victoires

Citons :
• Les négo­cia­tions de la pré­si­dente de la Commission de l’Union Européenne, Ursula von der Leyen, font enfin l’objet d’une enquête.
• La vice-pré­si­dente de cette même com­mis­sion, Eva Kalli, est en pri­son pour délit de cor­rup­tion aggra­vé.
• En Allemagne, le Parlement auto­rise l’autopsie des corps pour cause de « mort subite » après l’injection de la potion expé­ri­men­tale abu­si­ve­ment appe­lée « vac­cin ».
• En France, une enquête de jus­tice est menée sur les comptes de cam­pagne de Macron en 2017 et 2022 et sur les contrats avec la socié­té amé­ri­caines McKinsey.
• Une enquête sul­fu­reuse cir­cule sur la Toile qui démonte le nar­ra­tif offi­ciel de la « Première Dame ».
• Le Pr Christian Perronne est blan­chi par la cour dis­ci­pli­naire de l’Ordre National des Médecins qui avait pour­tant ten­té de le sanc­tion­ner.
• Les Français prennent éga­le­ment conscience que l’o­li­gar­chie les a ber­nés sur le dos­sier ukrai­nien : l’é­co­no­mie fran­çaise souffre dra­ma­ti­que­ment des sanc­tions qu’elle a décré­tées à l’en­contre de la Russie, qui — elle — se porte plu­tôt bien, tan­dis que les armées russes laminent les forces de l’OTAN.
• Aux États-Unis de nom­breux tri­bu­naux enquêtent sur la gigan­tesque fraude élec­to­rale qui a pla­cé Joe Biden à la Maison Blanche.

C’est bien peu de choses encore, mais… ces infor­ma­tions par­cel­laires montrent que les com­plo­tistes annon­çaient la Vérité bien avant qu’elle devienne accep­table puis acceptée.

Le qualificatif « complotiste » n’effraie plus. Mieux : il est à présent un gage de courage et d’honnêteté.

Dans le même temps, les com­plo­tistes usent des mêmes armes que les com­plo­teurs qu’ils accusent de « col­la­bos ». C’est bien joué.

L’année qui s’an­nonce sera celle de la revanche des complotistes.

Au nom de toute l’équipe de rédaction : Bonne Année 2023 !

Georges Gourdin


Bonus 1 :
« L’espoir chan­gea de camp, le com­bat chan­gea d’âme », Victor Hugo in Les Châtiments (1853)

Bonus 2 : Le terme de « com­plo­tiste » a été créé par la CIA il y a 50 ans pour désa­mor­cer les doutes innom­brables sus­ci­tés par l’en­quête Warren sur l’as­sas­si­nat de Kennedy en novembre 1963. Un usage bien rodé de l’in­ver­sion accusatoire.

Les articles du même auteur

Georges Gourdin

11 Commentaires 

  1. Mon mari et moi avons bien­tôt 80 ans, et sommes fiers d’être trai­tés de « com­plo­tistes ».
    Nous avons refu­sé le vac­cin et nous nous en por­tons très bien.
    Nous avons eu le covid en juillet 2022, et nous avons sui­vi les consignes de notre méde­cin.
    Pas de Doliprane (ça ne sert à rien) mais beau­coup boire, infu­sions de thym, d’ar­té­mi­sia (que nous avions com­man­dée sur les conseils d’un natu­ro­pathe) et 2 jours après, tout allait bien.
    Il n’en est mal­heu­reu­se­ment pas de même pour notre fille de 48 ans qui, après sa 2ème dose de Moderna (elle n’a pas eu le choix, sinon elle per­dait son tra­vail!!) a fait une throm­bose, et a du être trans­por­tée en urgence par héli­co­ptère à l’hô­pi­tal, où elle est res­tée 15 jours. Bilan : elle est à pré­sent en ALD, sous anti­coa­gu­lants à vie, et a, de toute façon, per­du son tra­vail. après de nom­breuses inves­ti­ga­tions, il res­sort qu’on ne sait pas pour­quoi elle a fait cette throm­bose!!
    Et bien si, nous le savons. mer­ci le vac­cin.
    Nous sommes en colère.
    Quand donc cette véri­té écla­­te­­ra-t-elle au grand jour ??

    Répondre
  2. Bonjour de l’Yonne, Bourgogne, où j’habite, 

    Je vous remer­cie pour vos articles que je suis avec beau­coup d’intérêt.

    Je suis une femme de 68 ans, mère de deux enfants et grand-mère de trois petits enfants.

    Il y a une ques­tion que je sou­haite vous poser, car je ne peux cher­cher par­tout, si elle a été déjà posée et reçu réponse. J’ai par ailleurs fait part de cette ques­tion à d’autres res­sources, mais à ce jour, je n’ai reçu aucune réponse de celles-ci.

    Voici ma question :

    Comment se fait il, que depuis la fin du Pass sani­taire, le 1er août 2022, les éta­blis­se­ments de soins, publics ou pri­vés, exigent un test PCR néga­tif de leurs patients injec­tés ou non, pour toute inter­ven­tion chi­rur­gi­cale ambu­la­toire ou non, ain­si que pour cer­tains exa­mens effec­tués dans leurs enceintes, dont je ne trouve pas de trace de régle­men­ta­tion natio­nale, alors que les per­son­nels médi­caux, certes vac­ci­nés, mais sus­cep­tibles de trans­mettre, ne pra­tiquent pas ce fameux test PCR, avant d’in­ter­ve­nir sur leurs lieux d’activités ???

    Dois-je consi­dé­rer qu’ils béné­fi­cient d’un pri­vi­lège ou d’une déro­ga­tion de me trans­mettre le Covid, lors de mon pas­sage dans leurs éta­blis­se­ments ??? et quid de l’obs­truc­tion du gou­ver­ne­ment de réin­té­grer leurs per­son­nels non vaccinés ???

    Je suis donc à ma deuxième inter­ven­tion chi­rur­gi­cale non effec­tuée, la pre­mière en sep­tembre 2021, pour cause de Pass sani­taire que je refuse, la deuxième en décembre 2022, pour cause d’exi­gence de test PCR, auquel je refuse éga­le­ment de me sou­mettre car incohérent.

    Mes deux inter­ven­tions chi­rur­gi­cales ne concernent aucu­ne­ment des ennuis de san­té mor­tels, juste l’ag­gra­va­tion d’en­nui phy­sique invalidant.

    Suis-je seule dans ma situa­tion ?? je ne le pense pas et si oui com­bien sommes nous ???

    Si, vous avez le sou­hait de répondre à ma ques­tion, je vous adresse par avance tous mes remerciements.

    J’en pro­fite éga­le­ment, pour sou­hai­ter à toute l’é­quipe, une très cha­leu­reuse et bien­veillante année 2023.

    Bien cor­dia­le­ment,

    Muriel Delanne

    Répondre
    • Pour ten­ter de don­ner un début de réponse, je dirais qu’il n’y a aucune cohé­rence dans ce que nos diri­geants font (et il ne faut pas cher­cher de logique, ils sont per­vers et machia­vé­liques), et ensuite cer­tains éta­blis­se­ments de san­té font du zèle et s’oc­troient le droit de créer leurs propres règles, sans aucun décret. Ils ont le cer­veau tota­le­ment lavés !
      Je rajou­te­rai que la foi et la prière sont d’ex­cel­lentes armes (silen­cieuses), mais plus effi­caces que n’im­porte quoi d’autres ! Éventuellement chan­gez d’é­ta­blis­se­ment de san­té en deman­dant au Bon Dieu de vous aiguiller…
      NB : ne pré­ci­sez pas vos vrais noms sur les sites.

  3. J’ai 85 ans, je n’ai reçu aucun « vac­cin », j’ai eu le Covid, je me porte comme un charme (grâce au prof. Raoult) et je suis fier d’être un complotiste.

    Répondre
  4. Meilleurs vœux pour 2023.
    Je suis avec pas­sion vos articles et les com­men­taires des lec­teurs.
    Merci à toute l’é­quipe de nous infor­mer correctement.

    Répondre
  5. Moi aus­si à 68 ans bien­tôt, je suis un com­plo­tiste de pre­mière heure, et ce dès 2020 en ce qui concerne cette soi-disant pan­dé­mie qui n’é­tait nul­le­ment la peste ou le cho­lé­ra, et ce pseu­do « Vaccin » qui n’est qu’une thé­ra­pie dan­ge­reuse pour l’hu­main… À voir tous ces effets secon­daires dont cer­tains très graves cachés au peuple. Il veulent contrô­ler la popu­la­tion en la fichant, en la piquant… Ce sera sans moi !

    Répondre
  6. Maintenant il faut tra­duire devant le tri­bu­nal de la Haye les pré­si­dents cor­rom­pus qui ont cra­ché sur les accords de NUREMBERG

    Répondre
  7. Je suis agréa­ble­ment sur­pris de voir qu’il y a encore des jour­naux qui osent dire les véri­tés !
    Comme quoi elles sont tou­jours bonnes à dire car le men­songe se retourne tou­jours contre toi ! Il prend sou­vent l’as­cen­seur alors que la véri­té mal­heu­reu­se­ment prend tou­jours l’es­ca­lier et donc finit par sor­tir tou­jours plus tard !!..
    Mieux vaut être du bon côté de la bar­rière quand la véri­té éclate au grand jour ! Curieusement on se sent tou­jours bien d’être res­té sur le droit che­min que d’a­voir emprun­té les sen­tiers de la per­di­tion !
    Bravo et hon­neur à vous Nice Provence Info d’être res­té à la véri­té, dont on a tant besoin par ces temps deve­nus obscurs !!..

    Répondre
  8. Bravo de cet article !! Plein sou­tien à toute votre équipe !!

    Répondre
  9. Moi je peux dire que je suis une « com­plo­tiste » depuis 50 ans ! J’avais 30 ans lorsque j’ai eu la chance de ren­con­trer un méde­cin natu­ro­pathe qui, au lieu de me pres­crire des médi­ca­ments, m’a dit de ne plus m’empoisonner avec mon ali­men­ta­tion et mes médi­ca­ments…
    Depuis j’ai tout remis en ques­tion et j’ai entraî­né mon mari et mes enfants dans une aven­ture, un retour à la nature et le refus des vac­cins et même des cutis. Nos enfants ont été mis à la porte de toutes les écoles de Belgique…
    Alors vous pen­sez bien que si je refu­sais déjà les poi­sons de l’é­poque, ce n’est pas aujourd’­hui à 80 ans que je vais accep­ter leur ali­men­ta­tion de merde, et ces injec­tions de poi­sons géné­tiques, ni croire à leurs mensonges…

    Répondre
  10. Je suis un fervent défen­deur des liber­tés, Je n’ai jamais cru à leur pseu­do potion magique. Depuis le début je me bagarre de manière à ce que mes proches échappent à ce non sens. J’ai 74 ans, j’ai été trai­té de com­plo­tiste, plu­sieurs fois, j’ai fait le ménage dans mes rela­tions qui insis­taient de trop, et qui, je le savais, étaient dans l’er­reur. Ma femme et moi vivons sans sou­ci de savoir si la pseu­do injec­tion a mis à mal notre orga­nisme, pas comme cer­tains de nos amis. D’apprendre que les gens s’é­veillent me booste, car je pense que beau­coup de choses vont changer !!!

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *