Christian Perronne, un grand complotiste

par | 4 jan­vier 2023 | 4 Commentaires 

Le 1er jan­vier, nous pré­sen­tions nos vœux pour l’an­née nou­velle sous le titre : « 2023 : la revanche des com­plo­tistes ». Nous citions les méde­cins cou­ra­geux et… « com­plo­tistes » qui ont eu le cran d’af­fron­ter la machine tota­li­taire qui avait pré­vu de nous vac­ci­ner tous pour nous pucer tous.

Au moment où nous publiions cet article, le Pr Christian Perronne don­nait une inter­view remar­quable auprès de nos confrères du Courrier des Stratèges. Rappelons que Nice-Provence Info a consa­cré plu­sieurs articles au Professeur, notam­ment :
Le pro­fes­seur Christian Perronne : un saint homme du 30 sep­tembre 2022, et
Le pro­fes­seur Christian Perronne : héros des temps modernes du 27 sep­tembre 2022.

Nous sou­hai­tons par­ta­ger cette der­nière inter­view tant elle est pleine de cou­rage, d’in­tel­li­gence et d’es­poir. L’entretien dure une petite heure. Prenez le temps de l’é­cou­ter. Toute la machi­na­tion, autre­ment dit le « com­plot », de l’in­jec­tion qui se vou­lait obli­ga­toire, est démon­tée avec méthode et calme, en s’ap­puyant sur des faits his­to­riques qui remontent loin dans l’Histoire.

Essayez de trou­ver une heure pour suivre cette inter­view en inté­gra­li­té. Si cela n’est pas pos­sible, écou­tez au moins les 3 der­nières minutes (à par­tir de 57 mn 22 sec). 

Ça fait du bien, on n’est pas seul.

Comme nous l’é­cri­vions le 1er jan­vier, en repre­nant Victor Hugo : « L’espoir chan­gea de camp, le com­bat chan­gea d’âme ».

Georges Gourdin

Les articles du même auteur

Georges Gourdin

4 Commentaires 

  1. Aeply dit :
    7 jan­vier 2023 à 18 h 41 min 

    JAMAIS DANS L’HISTOIRE MILLÉNAIRE de l’humanité et donc des hommes, JAMAIS AU GRAND JAMAIS, AUCUN POUVOIR POLITIQUE OU DE GOUVERNEMENT, aus­si dic­ta­to­rial qu’il soit et qui a exis­té ne s’est arro­gé le pou­voir EXORBITANT ET PARFAITEMENT CONTRE-NATURE D’INTERDIRE AUX MÉDECINS DE SOIGNER LES MALADES ! ! !

    POINT, FERMEZ LE BANC !

    C’EST UN VÉRITABLE CRIME TRèS BIEN MONTÉ ET PARFAITEMENT SOUTENU PAR TOUS CEUX QUI ONT AGIS, VOLONTAIREMENT ET EN PARFAITE CONNAISSANCE DE CAUSE !

    Et, quand bien même un pro­fes­sion­nel de san­té, de ci ou là se serait-il lais­sé abu­sé, à l’insu de son plein gré, par de vaines élu­cu­bra­tions éma­nant d’un sys­tème de san­té com­mer­ciale tota­le­ment cor­rom­pu, comme n’importe qui peut le consta­ter, cha­cun de ces pro­fes­sion­nels, ignares par hypo­thèse, avait le DEVOIR IMPÉRIEUX de ces­ser de par­ti­ci­per à cette escro­que­rie mafieuse et pla­né­ta­ri­sée, aus­si­tôt qu’il aurait le moindre soup­çon d’inefficacité ou, à tout le moins, récu­pé­ré son « libre arbitre » ou bien, ne serait-ce qu’un embryon de lucidité !

    En mon seul nom et en toute bonne foi, tota­le­ment indé­pen­dant d’aucune pres­sion, j’informe tous les Médecins qui ont par­ti­ci­pé acti­ve­ment à cette escro­que­rie pla­né­taire et qui ont donc renié, par ce fait même, le trop fameux « ser­ment d’Hippocrate » qu’ils ont du prê­té, en leur temps, pour avoir droit d’accéder au titre de « Docteur en Médecine » que « ceux là » tous PARJURES sont éle­vés, conjoin­te­ment et en totale soli­da­ri­té de fait et seule­ment dans mon « for infé­rieur » à la plus haute dis­tinc­tion désho­no­rante que je connaisse, c’est à dire à ce titre suprême de : « ORDURE COSMO-PLANÉTAIRE » !
    Cette plus haute dis­tinc­tion dans l’indignité et le déshon­neur a été inven­tée, jadis, par le très fameux « Sieur Bourdin », plus connu et renom­mé comme « Le Gourou de Castellanne » !
    Grâce lui soit ren­due d’avoir for­mu­lé à l’avance un vocable assez expli­cite pour qua­li­fier le pre­mier et seul com­por­te­ment désho­no­rant sui­vi col­lec­ti­ve­ment par un trop vaste échan­tillon de pro­fes­sion­nels de san­té, qua­si tous Docteur en Médecine, qui ont accep­té, tout de go, de ne plus soi­gner leurs patients, en obéis­sant ser­vi­le­ment à des injonc­tions poli­tiques éma­nant d’un pou­voir notoi­re­ment cor­rom­pu à tous les étages déci­sion­naires qui ne connait, par défi­ni­tion, ABSOLUMENT RIEN en matière de san­té et qui, par là même outre­pas­sait clai­re­ment sa fonction.… .

    ET CELA POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ, TOUTES ÉPOQUES CONFONDUES, SUR PLUSIEURS MILLIERS D’ANNÉES, DEPUIS LA NUIT DES TEMPS QUE L’HOMME EXISTE ET QUE CERTAINS ONT FAIT PROFESSION DE SOIGNER LEURS SEMBLABLES !!!

    « PRIMUM NON NOCERE » Voilà le ser­ment que ces par­jures ont trahi !

    HONTE ÉTERNELLE À CES PARJURES QUI OSENT ENCORE SE PRÉTENDRE MÉDECINS.

    (publié sur le site « Profession Gendarme »)

    Répondre
  2. Merci à ce grand Monsieur. Merci

    Répondre
  3. Bonjour, je remer­cie le pro­fes­seur Perronne sur son inté­gri­té, c’est un homme de grandes valeurs ; très appré­cié par une conscience mon­diale qui s’é­veille vers un chan­ge­ment glo­bal inévi­table ; le cou­rage d’un homme tran­quille qui sait être droit sur son che­min, son déta­che­ment envers ses détrac­teurs est exem­plaire. Toutes les per­sonnes lucides et conscientes de la valeur de « cet ins­tant » ne peuvent que s’as­so­cier à la gran­deur de cette âme.

    Répondre
  4. Je le suis comme le pro­fes­seur RAOULT depuis le début de la pan­dé­mie
    Voilà des grands hommes très très dignes pas comme cer­tains gui­gnols qui font tout et son contraire

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *