Passeport numérique et centres commerciaux : la grande pagaille

9 sep­tembre 2021 | 2 Commentaires 

Les Français aver­tis — et pas que les Français, par­tout dans le monde aus­si — com­prennent que le « pass sani­taire » n’a rien de sani­taire. Il consti­tue une étape majeure de l’o­li­gar­chie vers l’ins­tau­ra­tion du pas­se­port numé­rique obli­ga­toire.

Tout s’ex­plique si l’on ana­lyse les déci­sions de nos diri­geants sous cet angle. Dans leur pré­ci­pi­ta­tion, ceux-ci bous­culent éhon­té­ment les règles de droit, sans par­ler bien enten­du des fon­de­ments de notre civi­li­sa­tion (lire Le retour à la bar­ba­rie du 7 août 2021). Pour extor­quer aux Français leur pas­se­port numé­rique, le Pouvoir n’hé­site pas à les pri­ver de ciné­ma (passe encore), de spec­tacles (passe encore, de nom­breux artistes sont sala­riés de l’État), de res­tau­rants (tant pis pour les res­tau­rants qui font du zèle), mais le Pouvoir envi­sage d’af­fa­mer le Peuple en lui inter­di­sant de se pro­cu­rer sa pitance.

C’est ce qui a fait réagir le Tribunal Administratif de Versailles qui a cas­sé l’ar­rê­té pré­fec­to­ral qui inter­di­sait l’ac­cès aux centres com­mer­ciaux (lire Il reste encore un peu d’humanité aux juges de Versailles du 26 août 2021). Le Pouvoir subis­sait éga­le­ment l’af­front d’Édouard Leclerc qui annon­çait qu’il ne ferait pas appli­quer ces mesures dans les maga­sins de son enseigne.

Le Pouvoir a dû reculer

Notre piètre ministre de l’Économie, Bruno Lemaire, annon­çait lun­di 6 sep­tembre 2021 que les centres com­mer­ciaux concer­nés par le contrôle indi­vi­duel pas­saient de 178 à 64 à comp­ter de mer­cre­di 8 sep­tembre. Il avait même le tou­pet de pré­ci­ser que ceci était lié à — ne riez pas — « la baisse du taux d’in­ci­dence consta­tée sur l’en­semble du ter­ri­toire ».

Dans le même temps, le Tribunal admi­nis­tra­tif de Nice main­te­nait l’ar­rê­té pré­fec­to­ral exi­geant le contrôle sur tous les centres com­mer­ciaux des Alpes Maritimes (lire Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Nice sou­tient-il les petits com­mer­çants ? du 7 sep­tembre 2021).

Ce même tri­bu­nal admi­nis­tra­tif revient trois jours plus tard sur sa déci­sion et lève le contrôle pour le seul centre com­mer­cial Géant Casino de Mandelieu (notre illus­tra­tion à la une) ! Le juge des réfé­rés a « pris acte de l’amélioration de la situa­tion sani­taire dans les Alpes-Maritimes ».

La bonne blague : l’amélioration de la situation sanitaire en deux jours !

Tout ceci montre bien, et nous devons insis­ter là des­sus :
• cette affaire de « pass sani­taire » n’a rien de sani­taire : c’est une mys­ti­fi­ca­tion des­ti­née à nous conduire au pas­se­port numé­rique,
• les déci­sions de nos diri­geants sont bat­tues en brèche par­tout où une réelle volon­té de résis­tance appa­raît,
• le Pouvoir est aux abois et son plan se dévoile peu à peu.

Nous écri­vions le 6 juin 2021 :« En sor­tant de l’ombre, la secte sata­nique a per­du le pou­voir qui la ren­dait invin­cible : l’invisibilité » (in La syna­gogue de Satan).

Voilà pour­quoi la Résistance doit per­sé­vé­rer, se ren­for­cer jus­qu’à ce que toute cette mani­pu­la­tion soit démontée.

Massimo Luce

2 Commentaires 

  1. L’enfer est pavé de bonnes injections

    Répondre
  2. Sacré tri­bu­nal ! Ils sont bons pour un Grand Prix de F1 avec toute les vitesses cor­rom­pues dont ils recèlent. Avec leur cré­ti­ne­rie ils ne font qu’aug­men­ter le nombre de réveillés qui ne vont plus regar­der la TV cri­mi­nelle et sur­tout dénon­cer le dis­cours CRIMINEL de ces ver­mines qui conta­minent tous les lieux de Pouvoir. La France ne sera pas votre hôtel, juste votre prison !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

61 − 60 =