Le nez de Macron s’allonge, s’allonge…

23 novembre 2021 | 1 com­men­taire

Emmanuel Macron est bien en campagne électorale

Il cherche à se faire mous­ser par tous les moyens y com­pris – et sur­tout, diront les mau­vais esprits – par des men­songes éhon­tés. Le Président sor­tant et son fidèle cer­bère, Olivier Véran, – celui qui empêches les non-vac­ci­nés de s’échapper de l’antre d’Hadès(1) –, tous deux grands épi­dé­mio­lo­gistes et grands cri­tiques des orien­ta­tions poli­tiques de nos voi­sins euro­péens, ont décla­ré que, si l’Autriche et l’Allemagne connaissent une reprise alar­mante de l’épidémie de Covid, c’est parce qu’ils n’ont pas ins­ti­tué, EUX, le passe sani­taire ! Contrairement à la France, bien sûr, bien pro­té­gée par cette mesure bien­fai­trice de notre bien­veillant Président. Que du « bien » !

Il s’agit-là d’une contre­vé­ri­té hon­teuse qui n’a pas fait beau­coup de remous dans les colonnes de nos médias à la solde, comme d’habitude. Seul le JDD a eu le cran de publier une petite mise au point qui condamne sans appel les men­songes de nos deux lar­rons : « Contrairement à ce qu’a affir­mé Olivier Véran, l’Autriche a été l’un des pion­niers du passe sani­taire en Europe. L’absence d’un tel dis­po­si­tif ne peut donc expli­quer la recru­des­cence vio­lente de l’épidémie dans ce pays. Dès le 19 mai, les Autrichiens devaient pré­sen­ter leur “passe vert” prou­vant qu’ils étaient vac­ci­nés, récem­ment réta­blis du coro­na­vi­rus ou bien tes­tés néga­tifs pour se rendre à l’opéra, au res­tau­rant ou encore dans une salle de sport. » Et, concer­nant l’Allemagne : « La chan­ce­lière Angela Merkel a pour­tant géné­ra­li­sé cet outil le 23 août. Depuis, des Länder ont choi­si de le sup­pri­mer, par­tiel­le­ment ou tota­le­ment, dans les zones où l’incidence est faible, quand d’autres ont ser­ré la vis. »

Macron a donc bien men­ti dans l’interview accor­dée, jeu­di soir, à La Voix du Nord. Véran a donc bien men­ti devant la repré­sen­ta­tion natio­nale au Sénat.

Macron a donc bien men­ti dans l’interview accor­dée, jeu­di soir, à La Voix du Nord.
Véran a donc bien men­ti devant la repré­sen­ta­tion natio­nale au Sénat.

C’est scan­da­leux de la part de ces hauts res­pon­sables du pays qui s’acharnent, encore et encore, à trom­per leurs conci­toyens pour leur faire croire que la poli­tique sani­taire qu’ils ont impo­sée est la meilleure car elle les pro­tège mieux que celle des autres pays. C’est d’autant plus désho­no­rant que, dans le même temps, Gabriel Attal, le porte-parole du gou­ver­ne­ment, annonce une remon­tée en flèche des cas de conta­mi­na­tions en France qui laisse redou­ter le départ en fan­fare d’une cin­quième vague de Covid. Ils ont bonne mine tous autant qu’ils sont !

Et le « Décodex » du Monde, à quoi il sert ?

À ce pro­pos, les autres médias pré­voient de mettre aus­si sur pied des équipes de « déco­deurs » et de « fact che­ckers » pour nous éclai­rer durant la cam­pagne pré­si­den­tielle. Un seul déco­dex ne suf­fit pas, il faut mettre le paquet pour ser­vir la soupe au maître. On peut d’ores et déjà pré­voir que le deux-poids-deux-mesures et la mau­vaise foi seront la règle com­mune à tous. Ils seront en phase avec leur can­di­dat de cœur.

Avec une telle accu­mu­la­tion de men­songes, depuis deux ans, on se demande com­ment les Français, à 25 %, peuvent encore accor­der leur confiance à Emmanuel Macron et son équipe de Pinocchio. Les Français sont vrai­ment lobotomisés.

Charles ANDRÉ
« L’important n’est pas de convaincre mais de don­ner à réflé­chir. »


(1) En réfé­rence au mythe de l’an­ti­qui­té grecque : Les Grecs de l’Antiquité pen­saient que ce sys­tème de grottes, situé juste à l’ex­tré­mi­té du cap, consti­tuait l’en­trée de l’Hadès, le monde des enfers de la mytho­lo­gie clas­sique. C’est le site où Orphée serait entré à la recherche de son amour per­du, Euridice, et où Hercule serait des­cen­du dans le pays des morts [source]

[NDLR] Lire éga­le­ment Publicité men­son­gère du 1er sep­tembre 2021, ou encore Covid : la chappe de béton men­son­gère se brise du 4 novembre 2021

1 commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *