Le drapeau ukrainien commence à disparaître des frontons des mairies

par | 8 octobre 2023 | 6 Commentaires 

Le maire de Vienne (Isère), Thierry Kovacs, a fait bais­ser les pavillons ukrai­nien du fron­ton de sa mai­rie (illus­tra­tion ci-des­sus) : « On ne peut, en effet, se pré­va­loir des valeurs occi­den­tales et, sur ce fon­de­ment, appe­ler l’Occident à la res­cousse tout en par­ta­geant la vision d’un régime à l’origine d’un net­toyage eth­nique au Haut-Karabagh », annonce t‑il dans un communiqué.

Ah ! Ah ! Ah ! a t‑on envie de dire si ce n’était aussi dramatique

Malgré une pro­pa­gande mas­sive(2), les Français ont bien com­pris que cette guerre en Ukraine est la guerre des États-Unis contre la Russie.

Dès l’ap­pa­ri­tion de ces dra­peaux de la honte, Nice Provence Info a lan­cé une cam­pagne de dénon­cia­tion des « mai­ries col­la­bos »(1). Dès le 6 février 2022, un lec­teur publiait de com­men­taire à la suite de notre article Votre mai­rie est-elle « col­la­bo » ? [com­plé­ment] :

Petit à petit, un par un, ces dra­peaux dis­pa­rai­tront du fron­ton de nos mai­ries… nous indi­quant que le vent tourne, que le moment est venu d’être dis­cret, de retour­ner sa veste…
Le covid, la guerre, les retraites, l’hyperinflation… l’explosion se rap­proche non ?

Effectivement, peu à peu et en toute dis­cré­tions, ces ban­nières sont abais­sées car elles ne valo­risent guère les maires qui les ont arbo­rées par complaisance.

Mais à Vienne, le maire veut que cela se sache !

Se pré­va­loir des valeurs occi­den­tales, glup ! les­quelles ! il ne peut par­ta­ger la vision d’un régime à l’origine d’un net­toyage eth­nique au Haut-Karabagh.
• Notre maire n’a pas vu le net­toyage eth­nique qui a fait plus de 15 000 morts dans le Donbass depuis 2014. Il ne le savait pas vu lors­qu’il a his­sé le dra­peau ukrai­nien. Dommage qu’il ne lise pas Nice Provence Info !
• Il n’a pas vu non plus les insignes nazis omni­pré­sents dans l’ar­mée ukrai­nienne.
• Il n’a pas réagi lorsque le par­le­ment cana­dien a accor­dé une una­nime ova­tion à Jaroslav Hunka, 95 ans, ancien SS ukrai­nien sur­vi­vant de la Division Galicie, char­gée des mas­sacres de juifs et de Polonais en Ukraine(3).
C’est le net­toyage eth­nique au Haut-Karabagh qui déclenche sa tar­dive prise de conscience. Ne nous plai­gnons pas : mieux vaut tard que jamais.

Nous atten­dons à pré­sent la réac­tion des autres maires encore plus lents à la détente.

Les articles du même auteur

Georges Gourdin

Lire dans nos colonnes :
Votre mai­rie est-elle « col­la­bo » ? du 20 jan­vier 2023 et
Votre mai­rie est-elle « col­la­bo » ? [com­plé­ment] du 6 février 2023

Lire dans nos coloannes : La pro­pa­gande de guerre sans aucune rete­nue du 25 août 2023

Lire dans nos colonnes : La gou­ver­nance par l’inversion accu­sa­toire du 29 sep­tembre 2023

6 Commentaires 

  1. « Mieux vaut tard que jamais » pour Estrosi je dirais même plus « Vieux motard que jamais » ! 😀

    Répondre
  2. Incroyable ! les ravages de la pro­pa­gande et ces maires qui ne connaissent pas l’Histoire ou la détourne.
    Ils ne demandent même pas leur avis à leurs administrés.

    Répondre
  3. Bonjour, j’ai vu ce dra­peau à la mai­rie du Puy-en-Velay et, pas très loin, à Yssingeaux, en Haute-Loire. 

    J’aimerais tel­le­ment que les « mains­tream », les médias, les jour­na­listes, les radios et, au moins, un homme poli­tique, réclament la PAIX et œuvrent en ce sens, enfin, comme bien avant dans le monde où tout était mis en œuvre pour faire ces­ser les conflits, au lieu d’at­ti­ser la guerre comme on l’en­tend à lon­gueur de journée.

    Mais ces « gens » ne sont plus des adultes intelligents.

    Répondre
  4. Au Canada, Zelensky et les digni­taires — sauf une per­sonne — ont applau­di un NAZI
    Vous voyez votre erreur ? L’holocauste n’est plus dans vos mémoires ?

    Répondre
    • Le wokisme (le Canada est « le pays » de cette engeance) en allié du nazisme ! Mais qu’en pensent les « idiots utiles » qui pré­tendent défendre les mino­ri­tés, en effa­çant l’Histoire ?
      Ceux qui oublient l’Histoire sont condam­nés à la revivre. C’est ce qui se passe dans « la com­mu­nau­té inter­na­tio­nale » occidentale.

      Répondre
  5. Il sera TRÈS vite rem­pla­cé par l’Étoile de David ! Diversion oblige…

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *