2024 : portons l’estocade !

par | 1 jan­vier 2024 | 5 Commentaires 

L’année der­nière jour pour jour, le 1er jan­vier 2023, nous avan­cions :
2023 : la revanche des com­plo­tistes
Nous annon­cions alors les vic­toires rem­por­tées par les com­plo­tistes et nous écri­vions :
« Le qua­li­fi­ca­tif « com­plo­tiste » n’effraie plus. Mieux : il est à pré­sent un gage de cou­rage et d’honnêteté. »

Tout ce que les com­plo­tistes (les vrais résis­tants, pas les pla­tistes) dénoncent, se confirme : fausse pan­dé­mie, faux vac­cin, guerre des États-Unis contre la Russie via le proxy ukrai­nien, usage sys­té­ma­tique de l’in­ver­sion accu­sa­toire, etc.

Le temps fait le tri, et les com­plo­tistes se révèlent être des éclai­reurs. Les mani­pu­la­tions sont de plus en plus gros­sières. L’oligarchie panique et s’ef­force de col­ma­ter les brèches.

Étayage ruine

Trop tard ! Ce fai­sant elle se découvre : mor­bide, mal­veillante, per­verse, sata­niste, tota­li­taire. Les appa­rat­chiks mettent en place des lois pour contrô­ler l’in­for­ma­tion, mais cela accé­lère les prises de conscience.
Thierry Breton, « senior advi­sor » chez Rothschild depuis bien long­temps(1), à pré­sent pro­mu com­mis­saire euro­péen, s’ef­force à Bruxelles de cen­su­rer les réseaux sociaux mais il trouve en face de lui Elon Musk(2).
• En France, de façon beau­coup plus sour­noise, le gou­ver­ne­ment s’ef­force de faire pas­ser une loi inter­di­sant toute cri­tique des déci­sions médi­cales sous cou­vert de « lutte contre les “dérives sec­taires” »(3). La ficelle est un peu grosse. Ce qui démontre par là même, l’é­tat d’af­flic­tion de nos diri­geants, élus com­pris puisque cette loi a été votée à l’Assemblée natio­nale et au Sénat. Les Français sont aver­tis, on ne leur fera plus une deuxième fois le « coup du virus qui tue et de la vac­ci­na­tion qui pro­tège ».

L’Europe de Bruxelles tente un coup de force en évin­çant — en cati­mi­ni tou­jours — ce qui reste de repré­sen­ta­tion popu­laire et en gom­mant les États-Nations(4).

Sur le plan mili­taire, l’OTAN perd toute cré­di­bi­li­té en Ukraine. L’Occident (Europe de Bruxelles, Royaume Uni, États-Unis, Israêl) s’embourbe à Gaza. Israêl ne par­vient pas à déclen­cher une mobi­li­sa­tion mondiale.

Sur le plan éco­no­mique la mon­tée en puis­sance des BRICS annonce des bou­le­ver­se­ments pro­fonds. La faillite annon­cée de la Russie est un bide total qui démontre la bêtise de nos dirigeants.

Bruno-Lemaire-Effondrement-economie-russe

« Mozart de la finance sur France Info le 1er mars 2022

De fait c’est cet Occident déca­dent qui s’ef­fondre et ce n’est pas plus mal.

Alors en 2024, portons l’estocade !

Virons ces incom­pé­tents malé­fiques, nui­sibles, pernicieux.

« O mes frères, suis-je donc si cruel ? Mais je vous dis : ce qui tombe, il faut encore le pous­ser ! Tout ce qui est aujourd’hui – tombe et se décom­pose : qui donc vou­drait le rete­nir ? Mais moi – moi je veux encore le pous­ser ! » Friedrich Nietzsche (1844 – 1900) in Ainsi par­lait Zarathoustra – Des vieilles et des nou­velles tables §20

Bonne Année !

Thierry Breton devient « senior advi­sor » chez Rothschild [Les Échos du 11 sep­tembre 2007]

Bruxelles a ouvert lun­di une « enquête for­melle » contre la plate-forme X, ex-Twitter, rache­tée par Elon Musk et soup­çon­née de faillir à ses obli­ga­tions sur la modé­ra­tion des conte­nus illé­gaux et de la dés­in­for­ma­tion. [Le Monde du 18 décembre 2023].

Lire dans nos colonnes : Et si la « Loi Immigration » n’était qu’un contre-feu ? du 27 décembre 2023

5 Commentaires 

  1. Qu’en termes élé­gants ces choses-là sont dites…
    Pour moi nous sommes en pleine déca­dence et tous ces malades qui nous gou­vernent ne sont que des pan­tins de la haute finance.
    Il n’y a plus d’hommes poli­tiques, mais des gratte papiers. Gouverner c’est pré­voir, mais ils ne font que suivre les événements…

    Répondre
  2. Lutter oui bien sûr ! Mais com­ment ? Soutenir les médias alter­na­tifs, mani­fes­ter tous les same­dis, ne pas obéir aux injonc­tions de l’État, vivre une vie paral­lèle, faire de la résis­tance pas­sive…? Et après ? De toute façon tout se joue sans nous ! Et au des­sus de nous ! Et lut­ter der­rière qui ? Pour l’ins­tant les oppo­sants sont trop gen­tils poli­cés et paci­fistes et la lutte bien molle… mais si un vrai meneur déter­mi­né sort du lot, faites moi signe !

    Répondre
  3. Porter l’es­to­cade contre les tocards ! Santé, vaillance à tous pour sup­por­ter les para­sites ! 😉 et grande joie de les voir pas­ser le Styx !

    Répondre
  4. De grands et sin­cères vœux de pros­pé­ri­té, d’é­pa­nouis­se­ment et de lutte pour Nice Provence Info et son équipe de rédac­teurs, pigistes, lan­ceurs d’a­lerte, poil à grat­ter et rem­part du camp du Bien contre celui du Mal.
    Les citoyens ne s’y trompent plus, ils diver­si­fient leurs sources d’in­for­ma­tion et de ré-infor­­ma­­tion ayant com­pris que tout est pro­pa­gande et mani­pu­la­tion ! (même NPI ?)
    Jamais les assauts du Malin n’a­vaient atteint un tel paroxysme en ce début de XXIe siècle et cette fin 2023.
    Il a pris toutes les formes et nous res­semble.
    Le com­bat a lieu sur tous les plans, à tous les moments de notre temps !
    Soyons les légions qui repoussent les ténèbres car elles sont pré­sentes lorsque la Lumière est absente.
    Je ne peux donc que sou­hai­ter du plus pro­fond de mon âme que le Bien triomphe en illu­mi­nant notre avenir.

    Ne nous trom­pons pas, 2024 sera une année de lutte ! 

    Répondre
    • Jean Claude,

      Résumé rapide, vu de l’é­che­lon un peu plus haut : Le Mal ( en fran­çais Satan, le Diable, « le père du men­songe ») sait qu’il a peu de temps encore, pour être enchai­né, par qui ? Le Christ lui-même (qui avait déjà com­men­cé en 1914 à « le pré­ci­pi­ter sur le pour­tour de la terre », d’où la pagaille en courbe expo­nen­tielle très visible !).
      Ceci pour dire, tou­jours en résu­mé, que la fin de ce « sys­tème » fort cor­rom­pu (par celui décrit ci-des­­sus) est à sa toute fin.
      Mais, mais, soyez vigi­lants et dis­ci­pli­nés dans l’at­tente, ne faites pas comme lui pour tom­ber dans « les ténèbres », ce serait dom­mage et lamen­table ! Peut-être un proche ou un simple ami com­pren­dra enfin et se réveille­ra (il faut l’at­tendre) et rejoin­dre­ra tous ceux qui ont choi­si (libre arbitre, sacré !) le camp de la « lumière ».
      Ensuite, lais­ser faire Dieu par l’in­ter­mé­diaire de son Fils (la Roi intro­ni­sé), ils sont assez grands et puis­sants pour réta­blir le bon sens sur Terre dans la mise en place d’un « nou­veau sys­tème ».
      C’est un peu comme les élec­tions, à la dif­fé­rence que l’on nous demande pas notre (ver­sa­tile) avis… pour faire notre bien !
      De toute façon, vous serez tou­jours à temps de refu­ser que quel­qu’un (même un dieu) vous fasse du bien !
      Courage !

      Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *