Apprenez à décrypter la propagande de guerre

par | 18 mars 2022 | 7 Commentaires 

La CNAPD (Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie, située en Belgique) orga­ni­sait en novembre-décembre 2019 à Bruxelles, une expo­si­tion sur la résis­tance à la pro­pa­gande de guerre (illus­tra­tion ci-des­sus). Nous invi­tons éga­le­ment tous nos lec­teurs à résis­ter à l’ac­tuelle pro­pa­gande de guerre rela­tive à l’Ukraine.

Les sur­vi­vants au déluge de bombes média­tiques sur « la pan­dé­mie qui allait tous nous tuer si nous ne nous fai­sions pas “vac­ci­ner” », autre­ment dit : « ficher », subissent actuel­le­ment un nou­veau bom­bar­de­ment sur « l’a­gres­sion de l’Ukraine par la Russie ». Cette défer­lante prend des tour­nures inédites avec le ban­nis­se­ment de tout ce qui est russe (lire à ce pro­pos La pro­fon­deur de l’idiotie de l’élite diri­geante occi­den­tale du 12 mars 2022).

Musclons un peu nos cerveaux pour ne pas succomber à ce tsunami médiatique

Exercice pra­tique en trois étapes avec la une (datée du jeu­di 17 mars 2022) du quo­ti­dien régio­nal très Bien Pensant depuis qu’il a été repris par le mil­liar­daire Xavier Niel.

Nice-Matin - 17 mars 2022 - Propagande de guerre

1- Au chevet des Ukrainiens

Comprenez ce que ce titre implique : les Ukrainiens sont meur­tris et ont besoin de l’aide inter­na­tio­nale. L’Occident occulte le fait qu’il porte la res­pon­sa­bi­li­té de cette guerre — ne l’ou­blions pas — (lire Ukraine : les véri­tés qui dérangent du 13 mars 2022). Mais la France — terre d’a­sile éter­nelle — accueille sur son ter­ri­toire les refu­giés de toutes les guerres du monde. Si vous com­pre­nez bien : l’OTAN fomente les guerres, puis nous accueillons les vic­times. C’est une affaire qui tourne, sur­tout pour tous ceux qui rêvent de Grand Remplacement. Les fabri­cants vendent des armes, les gens se tuent et la France se métisse.
Ensuite cela signi­fie : ne vous plai­gnez pas, il y a plus mal­heu­reux que vous ! Ah, oui, c’est vrai : de quoi me plain­drais-je, moi qui paie mon essence à plus de 2 euros le litre, qui vois tous les prix aug­men­ter et mes retraites dimi­nuer, je ne vais pas pleu­rer sur mon sort sachant que d’autres per­sonnes sont vic­times de la guerre. Entrez, entrez ! Personne ne sait ce qu’on va faire de vous, mais on ver­ra bien. Pas grave si par suite les vols et les viols explosent, les médias sau­ront bien étouf­fer tout cela.
Il faut aus­si ana­ly­ser pour­quoi les médias se réveillent sou­dain sur le conflit en Ukraine alors qu’il dure depuis au moins 2014. La com­mu­nau­té inter­na­tio­nale s’est effor­cée de paci­fier cette région par deux fois (les accords de Minsk de 2014 et 2015). Ces accords n’ont pas été res­pec­tés par Kiev qui les jugeait défa­vo­rables et a conti­nué ses agres­sions dans le Donbass, qui ont fait — répé­tons le — 13 000 morts. Mais alors pour­quoi les ins­ti­tu­tions inter­na­tio­nales ont fer­mé les yeux sur ces agres­sions qui res­semblent à un géno­cide ?
Pourquoi la presse ne nous a t‑elle pas sol­li­ci­tés pour venir au che­vet des popu­la­tions du Donbass ? Plusieurs asso­cia­tions pro­po­saient de venir en aide à ces per­sonnes vic­times des milices nazies de Kiev. Vous en avez enten­du par­ler ? Vous avez enten­du par­ler de la remar­quable asso­cia­tion Ouest-Est ? ET puis d’un seul coup, la presse découvre cette guerre et pro­pose de venir en aide à cer­taines popu­la­tions tan­dis qu’elle en igno­rait d’autres pen­dant tant d’an­nées ! Désolé, ça ne passe pas.

2- L’armement

Depuis la chute de l’URSS, l’OTAN fomente des coups d’État dans les anciennes répu­bliques sovié­tiques, y com­pris l’Ukraine. Le coup d’Etat ukrai­nien a bien été pilo­té par les Etats-Unis : la preuve. Puis les États-Unis ont consi­dé­ré ce pays comme un ter­ri­toire conquis. Biden Père & Fils s’y ren­daient très régu­liè­re­ment pour y mener leurs tra­fics mal­hon­nêtes. La CIA y ins­tal­laient une tren­taine de labo­ra­toires chi­miques secrets tan­dis que l’OTAN finan­çait, armait et for­mait les milices nazies qui déci­maient le Donbass.
L’armée russe découvre pen­dant ses avan­cées tous ces labo­ra­toires et ces armes. Mais de quel droit l’OTAN armait elle l’Ukraine ? De quel droit conti­nue t‑elle de le faire ? Pour la presse Bien Pensante, ces armes sont des armes de paix et les États-Unis conti­nue­ront donc de livrer des armes. Ils seront accom­pa­gnés en cela de la France et de l’Allemagne. Qui donc attise le conflit ?
À l’in­verse les armes russes sont des armes de guerre qui per­mettent à des « magnats » de mener grand train sur la Côte d’Azur dans des palais luxueux qu’on a été bien content de leur vendre et qu’on réqui­si­tion­ne­ra sans ver­gogne.
Le mil­liar­daire Xavier Niel, pro­prié­taire de Nice Matin, ne fait pas réfé­rence aux magnats fran­çais fabri­cants d’armes, les groupes Dassault et Lagardère, par ailleurs pro­prié­taires de nom­breux titres de presse.
C’est une spé­ci­fi­ci­té fran­çaise : les imbri­ca­tions entre la presse et les fabri­cants d’armes.

3- Les vérités de Hollande

Mais faites le taire, celui-là ! Il se porte garant des trai­tés de Minsk et se fiche com­plè­te­ment qu’ils ne soient pas res­pec­tés. C’est ça la véri­té de Hollande que Nice Matin ne publie­ra pas.

Minsk 2015

Vladimir Poutine, François Hollande, Angela Merkel et Petro Porochenko

Ces Hollande, ces Sarkozy, ces Merkel, ces Obama, ces Biden (le pom­pon), portent tous la res­pon­sa­bi­li­té de cette guerre car ils n’ont pas réus­si à faire res­pec­ter les trai­tés de Minsk par l’Ukraine.

Il existe une mul­ti­tude de sources d’in­for­ma­tions plus sérieuses que celles que nous pro­posent les médias sub­ven­tion­nés. Ces sources d’in­for­ma­tion déploient une grande déter­mi­na­tion pour éclai­rer les Français sans grand moyen et en per­ma­nence sous la menace des dif­fé­rentes cen­sures des GAFAM et de l’Europe de Bruxelles.

Georges Gourdin

Les articles du même auteur

Georges Gourdin


Bonus :
Pour vous infor­mer sur la situa­tion en Ukraine, nous recom­man­dons les points de situa­tion de Xavier Moreau, ancien offi­cier para­chu­tiste, rési­dant à Moscou depuis plus de 10 ans, qui four­nit des ana­lyses de pre­mière mais sur sa chaîne Stratpol. Ci-des­sous, son der­nier bulletin :


Addendum du same­di 19 mars :
Nice-Matin - 19 mars 2022 - Propagande guerreLa pro­pa­gande de guerre se déchaîne. Les bom­bar­de­ments média­tiques sont quo­ti­diens. Trop, c’est trop ! Jeudi, c’é­tait : « Au che­vet des Ukrainiens », aujourd’­hui, c’est : « Aidons les ! ».
La guerre en Ukraine est décla­rée par l’OTAN depuis 1985. Elle a fait 13 000 morts, et puis il a fal­lu que les Russes tentent d’y mettre fin pour que nos médias Bien Pensants sortent de leur léthar­gie au mieux, mais plu­tôt de leur conni­vence avec les milices hai­neuses du Pouvoir ukrai­nien (lire Voici qui l’Occident finance et arme en Ukraine du 4 mars 2022). Est-ce parce-que leur exis­tence a été mise à jour ?
Ohé ! La presse mora­li­sa­trice, vous étiez où pen­dant toutes ces années de guerre en Ukraine ?
Les grosses ficelles de la pro­pa­gande écu­lée sont tou­jours uti­li­sées : un enfant sert de cata­ly­seur à l’at­ten­dris­se­ment, et là, en plus avec une petit chat dans ses bras. 
De sur­croît, pro­grès oblige : on a droit à pré­sent à une « appli ». Comme pen­dant la pan­dé­mie de Covid qui n’a pas eu lieu.

N.B.: Plus per­sonne ne parle de masque, de vac­cin ou de QR Code pour les Ukrainiens ! Tout le monde est le bien­ve­nu, même les ani­maux domestiques.

7 Commentaires 

  1. Soutien total à Poutine pour éra­di­quer le nazisme de Klaus Schwab alias Rothschild par sa mère. Le nou­veau monde est en Marche. Macron tu vas avoir chaud au Q !

    Répondre
  2. Une phrase qu’il fau­drait médi­ter, cher chroniqueur :

    « Ils ont don­né le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne par­laient qu’au bar, après un verre de vin et ne cau­saient aucun tort à la col­lec­ti­vi­té. On les fai­sait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel. » – Umberto Eco

    Répondre
  3. C’est gon­flé de citer comme « source d’informations plus sérieuses » la chaine Youtube de Xavier Moreau. Ce per­son­nage est le type même du pou­ti­no­lâtre béat. Anti-amé­­ri­­ca­­niste vis­cé­ral, il se fait la roue de trans­mis­sion de la pro­pa­gande russe dont il pro­pose une adap­ta­tion très sim­pliste, à des­ti­na­tion du public francophone.

    Ses ouvrages, en par­ti­cu­lier « Ukraine : pour­quoi la France s’est trom­pée », sont truf­fés de men­songes avé­rés, omis­sions volon­taires et fausses informations.

    La seule chose que l’on peut accor­der à M. Moreau est de connaître, sur le bout des doigts, le bré­viaire de l’Ukraine vir­tuelle construite par le Kremlin et de savoir le par­ta­ger avec une élo­quence persuasive.

    Il faut se méfier de ses ana­lyses autant que de celles des « médias subventionnés ».

    Répondre
    • J’ai cli­qué sur le lien et écou­té le dis­cours de ce grand « stra­tège ». Quelque chose m’interpelle : il dit, à deux reprises au moins, igno­rer quels sont les plans mili­taires de Poutine mais nous com­mente, cartes à l’appui et avec force détails, les opé­ra­tions en cours, leurs buts, les moyens mis en œuvre, etc.
      De deux choses l’une : ou il sait, ou il ne sait pas. S’il ne sait pas, il fait clai­re­ment de la désinformation.

    • @Chloe. Propagande dîtes-vous ? Avez-vous la même ana­lyse pour le camp du BIEN ? celui de l’OTAN, de la CIA, des démo­crates et répu­bli­cains, ven­deurs d’armes US fai­seurs de guerres, de misère de géno­cides ? Xavier Moreau ment ? Quelles sont vos arguments ?

    • Et toi tu es Bidenolâtre ?

  4. J’ai arrê­té de lire là :

    « Comprenez ce que ce titre implique : les Ukrainiens sont meur­tris et ont besoin de l’aide inter­na­tio­nale. L’Occident occulte le fait qu’il porte la res­pon­sa­bi­li­té de cette guerre »

    Euh… OK. Bonne vie. On ne sera jamais d’accord.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

huit + un =