La brasserie « L’Union » sera-t-elle le creuset de l’union des souverainistes ?

par | 21 mai 2022 | 2 Commentaires 

Philippe Vardon et sa sup­pléante Hermine Falicon avaient choi­si la bras­se­rie niçoise « L’Union » pour pré­sen­ter leur can­di­da­ture… d’u­nion des forces patriotes et sou­ve­rai­nistes, en ce jeu­di 19 mai 2022. Dans plu­sieurs cir­cons­crip­tions des Alpes Maritimes, cette union prend forme mal­gré les direc­tives du Rassemblement National, édic­tées à Paris.

Philippe Vardon - Marion Maréchal - Union - 19 mai 2022 (1)

Marion Maréchal, Philippe Vardon et Hermine Falicon

Alors que cette union est sou­hai­tée par 74 % des sym­pa­thi­sants sou­ve­rai­nistes, elle est blo­quée par le Rassemblement National qui veut aller au bout de sa démarche égo­cen­trée et sui­ci­daire. Dès le 17 avril 2022, Nice Provence Info publiait une lettre ouverte aux sou­ve­rai­nistes fran­çais. Cet appel a reçu un écho par­mi les élus locaux qui aspirent eux aus­si à cette union, indis­pen­sable si l’on envi­sage une vic­toire et si l’on aspire à repré­sen­ter le Peuple. Mais ce n’est pas ain­si que les ins­tances natio­nales du RN voient les choses : le RN veut défendre son pré car­ré et pré­sen­te­ra des can­di­dats dans toutes les cir­cons­crip­tions, tor­pillant ain­si toute vel­léi­té d’u­nion. À se deman­der quelle est la démarche de Marine Le Pen car on ne peut faire mieux pour empê­cher la vic­toire des forces sou­ve­rai­nistes dans le pays, majo­ri­taires dans les urnes et tou­jours ber­nées depuis 50 ans. En ce sens, Marine est bien l’hé­ri­tière de son père (lire Marine Le Pen a‑t‑elle vrai­ment envie ? du 1er mai 2022).

Plusieurs élus RN des Alpes Maritimes s’é­rigent contre cette pos­ture mor­ti­fère. Nous l’a­vions vu avec Cagnes-sur-Mer (lire Quand Nice-Matin vient au secours du Rassemblement National du 2 mai 2022).

Philippe Vardon - Marion Maréchal - Union - 19 mai 2022

Les élus « unio­nistes » de Cagnes-sur-Mer : Josiane Piret, Karin Hartmann et Michel Lebon (absent sur le cli­ché : Jean-Paul Pérez)

Et ce jeu­di 19 mai, Philippe Vardon, conseiller muni­ci­pal et régio­nal RN, enfon­çait le clou en expli­quant les rai­sons de l’u­nion qu’il fait avec Hermine Falicon, can­di­date dési­gnée par Reconquête. Marion Maréchal cau­tion­nait cette union par sa pré­sence.Hamster Philippe Vardon avoue qu’il ne s’at­ten­dait pas à cela, car il allait à cette élec­tion légis­la­tive « par habi­tude, tel un ham­ster dans sa roue, par habi­tude ». Et puis il eut « une cure de luci­di­té expresse » [sic]. Il ne fal­lait pas tant « sau­ver les retraites qu’un pays, voire une civi­li­sa­tion ». L’union avec Reconquête lui est appa­rue comme une évi­dence et comme une nécessité.

Les pro­pos de l’é­lu niçois s’ap­puient sur le bon sens et l’in­tel­li­gence poli­tique : « Le RN aurait dû s’ap­puyer sur Reconquête pour éli­mi­ner LR. Il fal­lait “aider” — dit-il en insis­tant — Reconquête, le RN était en posi­tion de force. Personne ne gagne tout seul. L’union se fai­sait au béné­fice du RN. » C’est évident pour tous, ou presque. Philippe Vardon pré­ci­sait bien sa posi­tion : « Je fais cette cam­pagne en tant qu’é­lu RN » en ajou­tant qu’il s’at­ten­dait à rece­voir d’un jour à l’autre un cour­rier recom­man­dé expé­dié de Paris XVIe lui annon­çant sa radia­tion du par­ti de Marine Le Pen.

Philippe Vardon - Marion Maréchal - Union - 19 mai 2022

L’intervention de Marion Maréchal pré­cé­dait celle de Philippe Vardon

Il est clair que le par­ti de Marine Le Pen se com­plaît dans une pos­ture sté­rile pour la France. Les appa­rat­chiks du par­ti y trouvent leur compte. Seules des per­son­na­li­tés fortes pour­ront sor­tir notre pays de cette ornière dans laquelle nous patau­geons depuis 50 ans.

Massimo Luce

Les articles du même auteur

Massimo Luce


Addendum du 21 mai 2022 : Comme il s’y atten­dait, Philippe Vardon a été exclu du Rassemblement National. Benoît Kandel s’est auto­ri­sé à l’an­non­cer lui-même, avant que l’im­pé­trant en soit lui-même infor­mé. Vardon dépo­se­ra une plainte contre Kandel au motif qu’il met en dan­ger sa famille.
Texte du communiqué :

Irresponsable, Benoît Kandel met en dan­ger la famille de Philippe Vardon !
[Communiqué du 21 mai 2022]

Ce matin, j’ai dépo­sé plainte contre Benoît Kandel pour divul­ga­tion d’une cor­res­pon­dance pri­vée et – sur­tout – mise en dan­ger d’au­trui pour avoir dif­fu­sé mon adresse per­son­nelle sur inter­net.
En effet, mani­fes­te­ment très pres­sé de reven­di­quer sa nou­velle éti­quette, Benoît Kandel a dif­fu­sé sur le réseau social Twitter mon cour­rier d’ex­clu­sion du Rassemblement National. Quel scoop ! Il convien­drait de savoir com­ment la ver­sion numé­rique d’un cour­rier m’é­tant per­son­nel­le­ment adres­sé par les ins­tances du par­ti s’est retrou­vée entre ses mains, mais là n’est pas le plus grave.
En effet, Benoît Kandel a dif­fu­sé l’in­té­gra­li­té de ce cour­rier et donc aus­si mon adresse per­son­nelle ! Celle où réside ma famille, ma femme et mes trois enfants. Malgré les nom­breuses réponses à son tweet lui deman­dant de le reti­rer, Benoît Kandel a lais­sé ce mes­sage en ligne pen­dant près de 3 heures.
Je com­bats le déve­lop­pe­ment de l’is­la­misme à Nice depuis des années. J’ai déjà été atta­qué phy­si­que­ment pour cela, mena­cé de mort aus­si, et j’ai même fait condam­ner des gens pour cela. Diffuser ain­si mon adresse revient à me mettre en dan­ger, mais sur­tout à mettre en dan­ger ma famille.
Ancien colo­nel de gen­dar­me­rie, ancien adjoint en charge de la sécu­ri­té auprès de Christian Estrosi, Benoît Kandel devrait mieux que qui­conque mesu­rer les consé­quences poten­tielles de son impru­dence.
Benoît Kandel a agi de manière tota­le­ment irres­pon­sable, il en répon­dra donc devant la justice.

Philippe Vardon
Conseiller muni­ci­pal et métro­po­li­tain, pré­sident du groupe Retrouver Nice
Conseiller régio­nal
Candidat d’u­nion natio­nale dans la 3ème cir­cons­crip­tion des Alpes-Maritimes

2 Commentaires 

  1. Lorsque qu’une traî­tresse recon­nait que perdre grâce à la fraude est une vic­toire, il n’y a rien d’é­ton­nant qu’elle vire de son par­ti de cor­rom­pus, les vrais sou­ve­rai­nistes. Comme quoi le par­ti c’est la dic­ta­ture. Kadhafi avait bien raison !
    null
    Lire Le Livre vert.
    L’élection est une escroquerie !!!

    Répondre
  2. Cette luci­di­té face au sac­cage de nos idées et com­bats est récon­for­tante.
    Il fau­dra bien un jour ouvrir les yeux, faire le bilan des 4 der­nières décen­nies et ces­ser de confondre nos luttes avec la défense des inté­rêts d’une PME poli­ti­co-fami­liale.
    Sans cela ce sera tou­jours l’échec.
    Amitiés et courage.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée.

soixante sept −  = soixante un